Facebook
Twitter @EnviroTerreSlT

Le recyclage et la réutilisation

​

Le premier truc est de mettre tous les objets recyclables au recyclage ou de leur donner une seconde vie. Par exemple, réparer une vieille table qui manque une patte, à la place de la jeter et même la peinturer d'une autre couleur. Vous pouvez acheter des produits faits avec des matières recyclées, ça existe. En exemple, du papier à copies recyclé à 100 % ou des contenants de produits en plastique recyclé.

Sherbrooke

Section Québec

La consommation locale (Locavore)

​

Ce deuxième truc consiste à acheter des aliments, des meubles, des vêtements ou des objets qui viennent de la région d'où nous vivons ou du Québec.  La consommation et la production locale servant à diminuer le transport de marchandises de façon éloignée, pour réduire les gaz à effet de serre. Aussi, d'avoir des produits alimentaires frais et d'encourager les producteurs et fabricants du Québec ou locaux.

​

À l'épicerie, les produits locaux québécois

sont identifiés avec le logo Aliments du Québec.

La végétation et les arbres

​

Planter toutes sortes de plantes ou des arbres sur les espaces libres. Où, il y a de la pelouse pour diminuer la tonte d'herbe, elle permet de diminuer la pollution.  De plus, la diversité des plantes capte, stocke le gaz carbonique puis diminue le smog dans les villes.

​

Pour les propriétaires d'appartements oud’entreprises qui ont assez 

d'argent pour investir dans un toit vert. Un toit vert, c'est un toit où il 

a été construit ou modifié pour mettre plusieurs couches de 

membranes.  Elle  sépare la toiture et la végétation, pour recevoir des 

arbustes, des plantes, des jardins. Ceci permet de diminuer le smog 

dans les villes.  Car, les toits en métal ou en asphalte attirent la 

chaleur du soleil.  Isolent moins le bâtiment et baisse la durée de vie 

du toit.  La végétation capte la lumière et sert d'isolant pendant 

l'hiver et de climatiseur naturel pendant l'été sur le bâtiment.  

Ça permet d'économiser de l'énergie et l'investissement nous 

revient après quelques années sur notre économie d'électricité.  

Aussi, il va être plus durable, si il est bien conçu.

La consommation d'eau

​

Utiliser l'eau de façon à ne pas la gaspiller. Voici quelques trucs : ne pas laisser l'eau couler du robinet pour rien, diminuer le temps de lavage dans la douche à 5 minutes.  Aussi, prendre moins de bains et utiliser des pommeaux de douche à faible débit. Ensuite, utiliser une toilette avec un petit réservoir d'environ 6 litres et moins. Aussi, ne pas faire l'arrosage de végétation avec l'eau potable, à la place vous pouvez arroser avec de l'eau de pluie à l'aide de baril en plastique sous les gouttières.  

​

Je vous conseille d'acheter le moins possible d'eau embouteillée parce que la fabrication de bouteilles consomme de l'énergie, le transport de ceux-ci pollue et elles sont recyclées pour rien.  Après, on gaspille l'emballage fait en parti de pétrole, l'eau est une ressource gratuite et renouvelable, si on ne la consomme pas en abusant de celle-ci.  Puis, pas tout le monde ont accès à l'eau potable, car les pays populeux en consomment avec excès.  Et enfin, l'eau en bouteille est aussi pure que celle du robinet (selon l’endroit) et à la place vous pouvez remplir l'eau dans une bouteille réutilisable, ça va faire le même travail.

​

Pour éviter l'odeur et le goût du chlore de l'eau du robinet, il vous suffit de placer la gourde d'eau dans le réfrigérateur. Lors de sa consommation, il n'y a plus d'odeur, ni de goût.

Les produits non toxiques pour la santé

​

Laver votre linge avec des produits biodégradables (Cependant, selon les lois le savon à lessive et tout autres savon non biodégradable sont interdit au Québec).  Le savon certifié, par exemple: la Parisienne biodégradable. Ceci est aussi efficace qu'un savon à lessive ordinaire de grandes marques.  Il existe aussi du détergent à vaisselle écologique, pour lave-vaisselle ou pour le lavabo.  Pour la peinture vous pouvez en utiliser à base d'eau, acrylique sans composés organiques volatils ou même de la peinture de bonne qualité recyclée à 90 % sans COV.

Trucs Écolo SlT

Trucs pour protéger l’environnement

Le transport

​

Utiliser moins la voiture, à la place vous pouvez prendre le transport en commun, le vélo, la marche à pied ou même faire du covoiturage.  Voici d'autres solutions plus coûteuses (Par exemple: acheter un véhicule hybride ou 100% électrique, un scooter électrique). Des choix moins écologiques: une petite auto ou une voiture qui ne consomme pas beaucoup d'essence ordinaire, à biocarburant (Éthanol (E85), à base de plante) ou biodiesel.  Avec une essence à l’hydrogène, une solution pas très utilisée par les constructeurs automobiles.

Pour un commentaire ou informations vous pouvez m'écrire à: info@enviro-terre.org

Ça me fera un plaisir d’ajouter vos commentaires sur le site web ou de vous répondre.

2017 © Enviro-Terre SlT, enviro-terre.org   Tous Droits Réservés.  Article rédigé par: Philippe Desrochers